Hémorragie du vitré

L’hémorragie du vitré est un saignement inondant la cavité vitréenne lié à la rupture de la paroi d’un vaisseau sanguin intraoculaire.
Le corps vitré normal est transparent, d’aspect gélatineux et se trouve en arrière du cristallin.
Il est formé à 95% d’eau et occupe près de 90% du volume du globe oculaire. Il assure la rigidité de l’œil et maintien la rétine en place.
Une hémorragie du vitré va entrainer une opacification du milieu avec une baisse de l’acuité visuelle dont l’importance dépendra de l’intensité du saignement. Les symptômes souvent perçus sont des points ou filaments noirs (myodésopsies) voire une obstruction totale du champ de vision.
Les causes sont multiples : rétinopathie diabétique évoluée, rétinopathie compliquant une occlusion vasculaire veineuse ou artérielle, déchirure de la rétine, DMLA, …
Ce saignement peut s’estomper spontanément en quelques jours. Cependant en l’absence d’amélioration et en fonction de la gravité de la situation une intervention chirurgicale endoculaire par vitrectomie peut être envisagée.